AUTOSOFTS participe au remplacement du niveau 3  de l’aciérie de ASCOMETAL sur le site d’HAGONDANGE  par la fourniture de 2 passerelles de communication totalement génériques et paramétrables à partir du tableur Excel et par l’utilisation de scripts en langage Python.

L’aciérie piloté anciennement par un HP1000 a été remplacé par un système  MES  de chez PSI Metal sous SAP, l’aciérie comporte plus de 30 automates  (Schneider et Siemens reliés  en communication sur un serveur OPC TopServer de chez Software Toolbox, représentant plusieurs dizaines de milliers d’informations.
Les anciens équipements sous divers protocoles
( série, ftp, tcp…) sont reliés directement sur la Passerelle N1N2.


Les deux passerelles N2N3 et N1N2 sont installées sur des serveurs redondants. La passerelle N1N2 traite toutes les communications des équipements annexes vers et depuis OPC ( échantillon, spectromètres, coulée continue, etc).

La passerelle N2N3 traite l’ensemble de la messagerie  TCP vers et depuis le niveau 3 vers les automates de l’aciérie au travers d’ OPC.
Le système comporte un mécanisme garantissant l’intégrité des messages et une synchronisation des données. Le temps de traitement étant inférieur à la seconde.